Les chevaliers de Malte


 L'ordre militaire et hospitalier de Saint-Jean-de-Jérusalem fut fondé au XI e siècle à Jérusalem pour soigner les pèlerins tombés malades. Les chevaliers eurent bientôt pour autre mission de combattinfidèles ; ils prirent part aux deuxième et troisième Croisades. 
Basés d'abord à Saint-Jean-d'Arc (près de l'actuelle Haïfa), puis refluant devant l'avance musulmane vers Chypre et Rhodes, ils arrivèrent finalement à Malte au XVI è siècle.
L'ordre était divisé en huit "langues", correspondant aux principales communautés chrétiennes de l'époque- Provence, Auvergne, France, Aragon, Castille, Italie, Allemagne et Angleterre. Chaque langue avait sa propre "auberge", où les chevaliers avaient leurs quartiers. Le chef suprême de l'Ordre était le Grand Maître, élu à vie et redevable uniquement devant le pape.Au fil des années, l'esprit des croisades s'estompa, la discipline se relâche et des conflits éclatèrent.Napoléon expulsa l'Ordre de Malte en 1798.
Les chevaliers de Malte existent toujours, paisiblement installés à Rome désormais.