La villa romaine de Nennig

La villa romaine Nennig et son magnifique sol en mosaïque a été découvert en 1852 et remis en état en 1874. Restauré en 1960, il paraît autrefois le hall de réception d’une somptueuse « villa urbana » qu’un riche propriétaire romain avait fait construire dans la charmante vallée de la Moselle, à proximité de la voie romaine Metz-Trèves. De part ses dimensions et son aménagement, cette villa surpassait pour ainsi dire tous les palais romains et autres villas que l’on avait découverts jusque là dans la région mosellane.
Orné d’une double rangée de colonnes, le bâtiment principal mesure à lui seul pas moins de 140 m de long. Si l’on ajoute à cela les foyers et les bains, la longueur totale du site atteint 650 m.



Seule la mosaïque romaine du hall a résisté à l’épreuve du temps. Affichant des dimensions de 15,65 m x 10,30 m et très richement décorée, elle est considérée comme la mosaïque la plus grande et la mieux préservée qui existe au nord des Alpes. 

Des scènes de combat dans les arènes romaines sont représentées dans 6 octogones et un rectangle réparti dans un bassin
Un bestiaire  
 Les musiciens (l’orgue à tuyau, la corne)
Les gladiateurs
Aucun document n’atteste la date à laquelle a débutée la construction de cette somptueuse villa. Mais des pièces de monnaies trouvées sur le site et la qualité de la maçonnerie, des enduits muraux et du sol donnent lieu à penser que ce bâtiment date du début de l’Empire romain.
   La villa ou peut-être un autre édifice se dressait probablement ici il y a encore plus longtemps : en effet les vestiges d’une construction précédente ont été découverts pendant les fouilles et des débris de poterie prouvent que les hommes vivaient ici bien avant la naissance du Christ.